Les membres de la Communauté Arbre de Vie Divine ont célébré ce jeudi la fête de l’ascension dans la joie.

L’élévation de Jésus-Christ au ciel a été une fête que toute la communauté chrétienne, y compris celle de l’arbre de vie divine a célébré dans la joie et l’allégresse.

D’Agokpamé, en passant par Aného et Lomé, les membres de la communauté Arbre de Vie Divine, ont marqué cette fête par la prière. Tous à l’église pour prier.

La Soeur Létitia, y compris le frère Charles d’Agokpamé sont allés prier et remercier Dieu et son fils Jésus-Christ élevé au ciel pour toutes les grâces reçues dans la communauté.

« J’ai prié et magnifié Dieu. Je l’ai remercié pour tout ce qu’il fait de bon dans la vie de notre Communauté Arbre de Vie Divine. », a déclaré la Soeur Létitia à la sortie de l’église.

Les enfants de la Communauté n’ont pas dérogé à la règles. Ils étaient tous à l’église et sont rentrés tous en joie, car Christ a été élevé au ciel et a brisé le mystère de la mort.

Cette fête chrétienne arrive après la fête de pâques qui marque la crucifixion et la résurrection du Christ. L’ascension est célébrée quarante jours après la victoire sur la mort.

Pour les chrétiens, c’est la joie de savoir que Jésus Christ qui a brisé le mystère de la mort monte au ciel pour permettre à chaque croyant d’y avoir une place.

L’ascension fonde la foi chrétienne dans la mesure où Jésus est considéré comme la porte qui donne accès au royaume de Dieu.: « commémoration de la dernière apparition du Christ ressuscité, commémoration de la séparation physique avec ses disciples, commémoration de sa glorification», explique le frère Charles. L’Ascension rappelle aux chrétiens qu’ils doivent rester unis dans la foi et dans les sacrements sous la bénédiction divine et qu’ils doivent désormais s’aimer, se détacher des choses mondaines et s’attacher davantage aux choses d’en-haut, c’est-à-dire les choses spirituelles.

 

Le frère Charles insiste que l’ascension doit rappeler aux chrétiens leur double citoyenneté. Ils sont citoyens de la terre et citoyens du ciel. 

Et que la terre n’est qu’un pèlerinage où ils y sont des missionnaires en attendant de regagner la cité céleste. Plusieurs services cultuels sont organisés tant dans les paroisses de l’église catholique que celles des églises protestantes. Ce sera sans doute avec une pensée pour les chrétiens qui sont au front.(CADV/2015)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here