La vénération de la Sainte Croix, le 14 Septembre, se rattache aux solennités de la Dédicace de la Basilique de la Résurrection, érigée sur le tombeau du Christ, en 335.
Le Christ a offert sur la Croix son Sacrifice pour l’expiation des péchés de la multitude ; La Croix est pour le peuple chrétien le signe de l’espérance du Royaume, que le peuple juif célèbre lors de la fête des Tentes.

C’est dire de quelle Lumière brille La Croix Glorieuse de Jésus : objet de mépris, La Croix est devenue « notre fierté ». Si l’arbre planté au paradis originel a produit pour Adam un fruit de mort, l’arbre de La Croix a porté pour nous un fruit de vie, Le Christ, « en qui nous avons le Salut et la Résurrection ».

Sous le règne de l’empereur Héraclius Ier, les Perses s’emparèrent de Jérusalem et y enlevèrent la principale partie de la vraie Croix de Notre-Seigneur, que sainte Hélène, mère de l’empereur Constantin, y avait laissée.
Héraclius résolut de reconquérir cet objet précieux, nouvelle Arche d’alliance du nouveau peuple de Dieu.
Avant de quitter Constantinople, il vint à l’église, les pieds chaussés de noir, en esprit de pénitence ; il se prosterna devant l’autel et pria Dieu de seconder son courage ; enfin il emporta avec lui une image miraculeuse du Sauveur, décidé à combattre avec elle jusqu’à la mort.

Source : http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1850/Exaltation-de-la-sainte-Croix.html.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here