La Communauté Arbre de vie Divine au Togo, une communauté chrétienne catholique étend ses activités sociales dans les communautés ou vivent les démunis au Togo. Et c’est à Zossimé, dans un quartier périphérique de Lomé, la capitale, qu’elle a construit une école nommée «Ecole Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus ».

 

Cette école qui n’est qu’à son stade embryonnaire a, pour cette rentrée académique 2014-2015 au Togo, 48 élèves de la maternelle. Les élèves enthousiastes n’ont pas manqué d’exprimer leur joie de vivre ensemble.

 

 

«Je suis content d’être avec mes camarades. J’apprends bien ici et tata nous dit souvent que l’enfant qui écoute ses parents, a la bénédiction de Jésus », a déclaré Bédéma Emmanuel, élève de trois ans et demi.

 

 

Sa camarade, Honih Merveille quatre ans, très enthousiaste a fait savoir que le fait de vivre en groupe lui procure une joie inouïe. «Je suis moi aussi contente d’être à l’école Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus. Je m’entends très bien avec mes camarades. Tata n’est pas méchante avec nous et elle nous dit chaque fois d’obéir à nos parents », a-t-elle indiqué.

 

La cour de l’école couverte de graviers fins permet aux élèves de s’amuser et aussi d’étaler leurs nattes pour se reposer ou pour prendre leur petit déjeuner. Composée d’une salle de classe bien aérée, le élèves ont accès aux jouets, à des séances d’exercices et de jeux et même suivent des courts métrages de dessins animés didactiques.

 

Agnah Eugénie, monitrice de l’Ecole Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Zossimé, a expliqué que les enfants de l’école sont très intéressants. «Ils ne sont pas si difficiles que ça. Il faut tout simplement apprendre à les connaître», a-t-elle déclaré avant d’ajouter que, «la création de l’école est une bonne initiative parce que cela aide aussi bien les parents que les enfants». 

 

«D’abord Zossimé est une localité enclavée et les parents ne disposent pas suffisamment de moyens pour amener leurs enfants dans les écoles privées aussi lointaines vu la position du quartier. Donc l’école apporte un plus aux parents parce que les frais de scolarité sont moindres par rapport aux autres écoles et la distance favorable pour s’y rendre», a-t-elle indiqué.

 

Même si la monitrice a des difficultés à canaliser des fois les élèves, elle souhaite que l’école s’agrandisse avec la construction d’autres salles de classes.

 

 

«Vu le nombre d’enfants, je n’arrive pas à m’en sortir toute seule. Le souhait c’est qu’une autre monitrice puisse me seconder. Avec les enfants, il faut être beaucoup plus attentionné et les suivre, bien que la sœur m’aide, il m’est difficile de les maîtriser toute seule. Les parents souhaitent qu’on complète les classes jusqu’au CM2», a-t-elle conclu.

 

Sœur Constance Félicité Ayikoué, religieuse responsable de l’Ecole Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, a aussi souhaité l’ouverture l’année prochaine d’une nouvelle salle de classe de CP1 pour l’école primaire. Elle a indiqué que :

 

«la Communauté Arbre de Vie Divine (C.A.V.D.) installée à Zossimé comporte : un forage, une salle de classe, une cordonnerie, une boutique pour la vente des produits fabriqués par les jeunes cordonniers et une boutique pour la vente des articles scolaires et religieux. La Communauté a réussi à acquérir un autre terrain pour construire les salles de classes de l’école primaire. Elle ne dispose pas actuellement de moyens financiers nécessaires pour réaliser ce projet, mais compte avec la providence et les bonnes volontés pour réaliser ce rêve», a-t-elle souligné.

 

Rappelons que la Communauté Arbre de Vie Divine (a été fondée le 15 août 2008, après l’adoption des constitutions et sa reconnaissance officielle par Mgr Isaac Jogues GAGLO, Evêque d’Aného, comme Institut de Vie Consacrée.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here