Nommé Evêque, il a été ardu à Monseigneur Isaac Jogues GAGLO de porter directement la jeune Communauté dont il est le Père. Ainsi, par sa vision étincelante et sa sagesse naturelle, il a déchargé la gestion de la Communauté aux responsables. Aujourd’hui, unanimement,  il tient un rôle vital de patriarche qui guide ses brebis à travers le développement du charisme de la Communauté.
 
1) En quoi consiste ce charisme. ?
Comme j’aime bien le dire, la Communauté Arbre de Vie Divine a deux poumons : L’Adoration Eucharistique et le Service des Pauvres.
c’est ainsi que notre charisme est essentiellement basé sur l’adoration de Jésus Eucharistie, lieu où nous recevons Jésus dans tout son mystère, le don de sa personne, afin de nous tourner vers le Service des pauvres.
Ce service nous permet de nous identifier aux pauvres dans l’intention de les amener à Jésus, qu’il n’y ait pas de différence entre nous et les pauvres dans l’imitation du Christ. Comme Jésus l’a fait quand il était avec ses contemporains.
Dans cette imitation du Christ, le travail manuel occupe une grande place dans notre quotidien. Il nous permet d’être en relation permanente avec les pauvres qui font partis intégrante de notre vie de tous les jours. Ils sont associés à tout ce que nous faisons. Nous les acceptons tels qu’ils sont. Ainsi, dans nos maisons, nous nous efforçons à éviter la différence entre les pauvres et nous. C’est à cette école que le Christ nous envoie, savoir vivre ensemble sans aucune distinction. Dans toutes nos maisons, en dehors de toutes nos activités en faveur des tout-petits, nous préparons à manger une fois par mois aux enfants des localités. Une occasion primordiale  de prier aussi avec eux.
 
2) Quelles sont les réalisations de la Communauté en général et en particulier sur la localité d’Agopkamé,  lieu où la Communauté a éclos ?
Nous insistons beaucoup sur l’éducation. Nous accueillons beaucoup d’enfants démunis dans nos établissements surtout les filles. Chaque année on retrouve quelques cas sociaux, dont le suivi est impératif. Exemples succincts des filles mères abandonnées, les orphelins, les laissées pour compte, les élèves sans soutien et les blessés de la vie entre autres.
Nous avons éclos à Agokpamé, une des stations secondaires de la paroisse Sacrée Cœur d’Adido à Aného, qui était un champ pastoral. Les activités proprement dites ont démarrés en 1999 par la construction de la structure “Maria Gorétie” qui est un jardin d’enfants. Cette école maternelle avait démarée avec vingt quatre (24) inscrits. Et la première éducatrice était Mme. Soga Hélène.
Le 22 juin 2000 , nous avons procédé à lconstruction et l’exploitation du puits, suivi de l’implantation de la croix le 11 janvier 2002. Ensuite un second puitsa été  financé par les Allemands “Fondes KRIS. Ce puits est actuellement utilisé par toute la localité d’Agokpamé.
Le 15 septembre 2003 inauguration de l’école “Notre Dame du Sacrée Cœur”. Nous pouvons ajouter que pour le Certificat d’Etudes Primaires (CEPDC), au titre l’année 2008-2009, les deux (02) premiers du centre sont issus de notre école, et chaque année nous avons ou moins cinq (05) de nos élèves parmi les dix (10) premiers du centre. 
En somme, ce sont là quelques réalisations de la Communauté dont la liste n’est pas exhaustive.
 
3) Quelle est votre opinion concernant le futur de la Communauté ?
Il y a eu une grande évolution dans la gestion sociale de la Communauté. Les sœurs et frères religieux sont très engagés, ainsi que l’ensemble des membres de nos autres instances. Dans les circonstances présentes, la Communauté évolue à pas de géants, et nos partenaires sont contents de nous.
Pour l’année nouvelle, nous voulons organiser la Communauté de telle sorte que chacun ait son rôle à jouer, ce qui conduira à une clarté améliorée de la gestion de la Communauté.
 
4) Quelle est votre phrase finale pour illustrer le charisme de la Communauté et conclure notre entretien ?
« L’adoration et le soutien des pauvres au service de la couche sociale». 
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here